L'essentiel
Les vins du Sud-Ouest à la reconquête de la France

Galvanisée par le prix de région viticole de l’année décerné par le magazine américain Wine Enthusiast en janvier 2018, l’Interprofession des vins du Sud-Ouest (IVSO), qui regroupe 12 IGP et 18 AOP de la Nouvelle-Aquitaine et de l’Occitanie, veut transformer l’essai. L’export, sur lequel l’IVSO s’est focalisé avec succès ces dernières années, reste une priorité. Mais l’heure est au recentrage sur le marché français. L’IVSO veut faire des vins du Sud-Ouest une vraie marque. Le déploiement s’appuie sur le pilier art de vivre-gastronomie-convivialité porté par 230 produits sous signe de qualité, et sur celui de la cohérence territoriale autour de l’axe Aveyron Pays-Basque, de la Garonne et de la bordure pyrénéenne. Autre axe majeur : la diversité, notamment par la mise en avant des nombreux cépages autochtones, gages de typicité.
Côté communication : l’identité graphique et le site Internet ont été modernisés. L’accent est aussi mis sur la formation dispensée dans une trentaine de lycées hôteliers dans toute la France, et désormais aussi aux chefs de rayons ainsi qu’aux animateurs des quelques 500 journées d’animations programmées en GMS en 2018. La GMS totalise 45 % du volume pour les AOP de l’IVSO. L’opération nationale « Belles Histoires d’automne » est étendue à 500 cavistes. « Ceux-ci représentent un maillage plus national que la GD », indique Christophe Logeais, responsable marketing de l’Interprofession. Au-delà du volume et de l’image, le pari est aussi d’améliorer la valorisation. Catherine Gerbod (VSB 1651 du 15 juin 2018)