L'essentiel
Le marché mondial était à Prowein

Le salon international Prowein de Düsseldorf s’est clos mardi 21 mars après 3 jours intensifs autour de ses 6 500 exposants de vins et spiritueux (400). L’affluence continue de croître avec 58 500 visiteurs professionnels, soit 2 800 de plus que l’an dernier. Prowein annonce que la moitié des visiteurs sont venus de l’étranger et que les deux tiers sont des dirigeants décisionnaires. Dans deux pavillons contigus étaient regroupés les 1 500 produits français, dont une moitié sous la bannière Business France. Les exposants sont satisfaits du visitorat professionnel, qui enchaîne ponctuellement les RV, obligatoirement pris en amont. Il vient surtout de l’ensemble de l’Europe, si l’on y inclut la Russie et qu’on ajoute un peu d’Amérique du Nord et peu d’Asie. Les dégustations libres, sur les stands comme aux Bordeaux/Bordeaux Supérieurs, à la Champagne Lounge ou les vins récompensés à Mundus Vini semblent appréciées car elles permettent de déguster rapidement et efficacement. L’offre bio était visible car bien regroupée, sous les pavillons de Demeter, des Vignerons de Nature ou des importateurs spécialisés comme Riegel Bioweine. Prowein a révélé les résultats de son enquête sur le marché mondial d’où il ressort que le monde du commerce est plus optimiste que celui de la production (voir page 4). Si les exposants sont généralement satisfaits de l’organisation et de l’accessibilité du salon, les visiteurs eux souffrent de la légèreté de la signalisation, de la rareté des espaces de communication et de la pauvreté des liaisons internet. Rien n’est jamais parfait... Prochains RV avant 2018 à Hong Kong et Shanghai. Isabelle Bachelard (VSB 1596 du 24 mars 2017)